poivre blanc:role medecinale

La digestion

Originaire de l’Inde, c’est l’une des épices les plus anciennes. En médecine ayurvédique, il nettoie le système digestif.

D’après Morel (Traité pratique de phytothérapie), il augmente la biodisponibilité et le métabolisme des substances actives avec lesquelles il est mélangé et peut aussi accélérer l’élimination calorique. L’usage des épices (en quantité raisonnable évidemment) est conseillé car comme les aromates, elles permettent de réguler la sensation de satiété à la fin du repas.

Bonneval, auteur de L’herboristerie : Manuel pratique de la santé par les plantes : Phytothérapie, aromathérapie, oligothérapie, vitaminothérapiedonne la recette suivante indiquée pour fortifier l’estomac et en cas d’aérophagie ou de digestion difficile

Piler ensemble :

  • 90g de poivre noir
  • 90g de poivre blanc
  • 90g de poivre long
  • 3 g de gingembre
  • 15g de thym (sommités fleuries)
  • 15g d’anis (semences)

 

En prendre 1g à 1,5g après les repas*
*ndlr: soit une demi cuillère à café rase d’après mes estimations.

C’est un tonique et un antibactérien. En cas de maladie liée à la consommation d’eau (en voyage) on conseille d’avaler 5 grains de poivre noir avec un peu d’eau (comme des pillules !).

Le tonus

Il est aussi un aphrodisiaque (voir article sur les plantes de la St Valentin) grâce à son action sur la micro-circulation notamment.

Le Bleu Demandé on February 21, 2018 dans Autres.
Ajouter un commentaire
0 Reponse(s)

Votre Réponse

En publiant votre réponse, vous acceptez la politique de confidentialité et termes de service.